Vitrage fenêtre, améliorez votre confort

Choisissez des vitrages décoratifs pour profiter de la lumière naturelle, tout en préservant votre intimité. 

Le vitrage

Le top 3 des meilleurs conseils
L'avis Question-Fenêtre :

Vous envisagez de changer vos ouvertures ? Pour diminuer les factures énergétiques et améliorer le confort, il est recommandé de suivre les normes de fenêtre double-vitrage en vigueur.

L'avis Question-Fenêtre :

Il existe en effet des vitrages qui réduisent le volume sonore parvenant de l’extérieur. Deux paramètres sont à prendre en compte : l’épaisseur de chaque vitre composant le double vitrage et l’espace entre les deux vitres. 

 

L’idéal, pour mieux s’isoler du bruit, est un double vitrage asymétrique : l’une des vitres doit être plus épaisse que l’autre. La qualité de la menuiserie est aussi un critère de bonne isolation thermique : joints, poids de la menuiserie, épaisseur des parois, etc.

 

L'avis Question-Fenêtre :

Le double vitrage à Isolation Thermique Renforcée est l’évolution majeure de ces dernières années. Ce double vitrage constitue la nouvelle génération de doubles vitrages. Une fine couche transparente peu émissive (généralement à base d’argent) est déposée sur une des faces intérieures du verre (côté lame d’air). Cette couche agit comme un bouclier invisible pour empêcher en hiver la chaleur intérieure de fuir à l’extérieur tout en laissant entrer la chaleur du soleil.

L'avis Question-Fenêtre :

Oui, vous pouvez opter pour un vitrage dit "décoratif", qui permet de laisser entrer la lumière sans transparence. Il existe aussi des films à coller sur vos vitrages, mais leur durée de vie est plus limitée.

 

Le + Partenaire Certifié Janneau : Les Partenaires Certifiés Janneau vous proposent une large gamme de vitrages décoratifs qui garantissent votre intimité en toute élégance !

L'avis Question-Fenêtre :

Un double vitrage est beaucoup plus isolant au niveau thermique, mais aussi acoustique. Le coefficient de transmission thermique (Uw) de la fenêtre traduit la capacité à conserver la température intérieure exprimée en watt par m2 de surface pour un degré de différence entre la température intérieure et extérieure.

 

L'avis Question-Fenêtre :

Sur d’anciennes fenêtres, il existe deux types de déperdition thermique : le vitrage, mais aussi les fuites d’air (manque d’étanchéité entre l’ouvrant et le dormant). Le survitrage désigne un vitrage fixé par des parcloses sur un battant de la fenêtre, en doublage du vitrage existant. Si le survitrage améliore l’isolation thermique de la partie vitrée, il n’améliore pas l’étanchéité de la fenêtre.